BLITZ_Cover

Blitz Motorcycles, Moteurs et Philosophie

La première fois qu’on vous a parlé d’un préparateur de moto, il s’agissait de Deus Custom, firme australienne aujourd’hui implantée en Indonésie et en Amérique. Il est temps de faire vibrer notre fibre patriotique, et de présenter une équipe française de mécanos aux goûts très fiables.

L’idée c’est d’avoir des accidents visuels avec nos motos…

Blitz, c’est à l’origine un trio parisien, formé de gars qui n’y connaissaient rien à la moto il y a encore une petite dizaine d’années. L’aventure démarre d’abord pour leur plaisir personnel et prend petit à petit son envol. Ils exposent notamment deux SR500 lors du « take me out » (événement centré autour de la mode, de la musique et des arts), et une TW 125 au Palais de Tokyo. Dès lors, on comprend que dans leur démarche mécanique, s’est glissé un fort accent artistique.

Car Blitz c’est l’idée selon laquelle on peut se déplacer avec style, sur une machine unique. Ils l’expliquent eux-mêmes, chaque moto est le résultat d’une inspiration particulière, souvent issue d’une simple pièce comme un réservoir, un guidon ou un phare. La marque de fabrique de l’équipe, c’est de proposer des motos qui de prime abord peuvent dégager une sensation de rouille, mais qui en réalité, sont mécaniquement parfaites.

Les Flat twin BMW semblent occuper une place particulière dans leurs délires créatifs, mais ils s’attaquent aussi aux Yamaha 500 SR ou Kawasaki W650. Les motos se construisent autours de plusieurs éléments, provenant de divers endroits, qui ont pour point commun d’être gorgés de cachet comme on dit.

Donc Blitz, c’est une philosophie au service d’un art de vivre que l’on peut résumer par « i don’t want to die, i just wanna ride my motorcycle » comme le chante Arlo Guthrie. Amateur de pointe à 300 km/h s’abstenir, il est juste question ici de chiller sur les petites routes avec ses potes, et d’être fier de sa moto, si décalé soit elle.

Pour finir, 4 minute de ride avec Blitz, et ça requinque :

PS : Pour ceux qui souhaitent récupérer la bande son, gratuitement et légalement : The Felice Brothers « Frankie’s gun »